Recherche

OneBagTwoWings

Armand Iurea – Triathlète

7 majeurs – I see another mountain to climb

Il est 1h25 a Isola, je bois un café du thermos – cherche la lune du regard mais celle-ci se cache derrière un voile de nuages. Mon père prend une photo et écrit sur le document du parcours notre heure de départ. Il est là pour m’accompagner dans cette aventure un peu « folle » que je souhaite réaliser depuis quelques temps : parcourir 360 KM avec 10000 mètres de dénivelés en moins de 24h. Au départ je lui avais dit de venir juste pour m’éclairer sur le premier col et la première descente mais il a insisté de m’accompagner pendant tout le périple : un problème mécanique, physique ou psychologique pouvant rapidement intervenir.

Lire la suite
Article mis en avant

5000m en 16’25

IMG_20190424_221941

Triathlon International de Cannes 2019

IMG-20190422-WA0020IMG-20190422-WA0015received_2293158534281835

https://www.timingzone.com/cannes-international-triathlon-2/#1_003D34

Marathon de Barcelone 2019 – Code Sport

Iurea se rapproche du record

ARMAND IUREA, LICENCIÉ À L’AS MONACO ATHLÉTISME, A COURU LE MARATHON DE BARCELONE EN 2 H 35 M ET 41 SECONDES, S’OCTROYANT AINSI LA 39E PLACE. UN TRÈS BEAU TEMPS QUI PERMET À L’ATHLÈTE DE SE RAPPROCHER DU RECORD DU CLUB (2 H 25 M 14S) ET DE BATTRE LE SIEN DE 8 MINUTES.

La section hors stade de l’AS Monaco athlétisme s’exporte plutôt bien à l’étranger. Et depuis le début de saison, les coureurs battent leurs records personnels. Le dernier en date ? Armand Iurea. Le 10 mars, celui qui a rejoint le club en septembre s’est attaqué au marathon de Barcelone avec dans l’idée de passer sous les 2 h 40. « Je m’étais préparé une playslit de 2 h 40, l’objectif était de passer la ligne d’arrivée avant qu’elle ne finisse. Je visais 2 h 38« , glisse-t-il dans son débrief de course. 

Et tout s’est plutôt bien passé pour le bonhomme puisque la mission a été un succès. 2 h 35 et 41 secondes. C’est ce que le chrono officiel affichait lorsqu’il est passé en dessous. Une belle récompense pour une coureur qui a également battu son record personnel de 8 minutes. « Auparavant, il se préparait tout seul sur marathon« , explique Laurent Di Giusto, entraîneur hors route à l’AS Monaco athlé. « Depuis qu’il a rejoint le club, il n’a fait que progresser et cela se voit avec ce chrono où il améliore son record sur la distance de 8 minutes.« 

http://www.codesport.fr/actualites/athle-course-a-pied/article/iurea-proche-du-record

Marathon de Barcelone 10/03/2019 🇪🇸

J’ai des gnocchis à préparer mais l’hôtel ne peut pas me les préparer ce matin car la cuisine n’est pas encore ouverte à 6h30. J’utilise la théière de la chambre et cela fonctionne plutôt bien! J’ai fais un cauchemar cette nuit, j’ai rêvé que je courrais le marathon et qu’au km 35 je réalisais que j’avais oublié de mettre mon dossard. Je prends une douche froide, me masse les jambes puis prend la ligne 1 du métro jusqu’à Plaça Espanya. Je me place dans le SAS de départ « – de 3h » et réalise des gammes d’éveil musculaire. Je discute avec les coureurs autour en cherchant un potentiel partenaire d’allure, la plupart visent 2h55, je ne suis pas suffisamment bien placé mais ce n’est pas grave. La température est idéale et je démarre ma playlist de 2h40, l’objectif de la matinée étant de terminer avant que celle-ci ne se termine.

IMG_20190310_075638

Lire la suite

Optimisation de la récupération des jambes en course à pied

En ce moment je m’entraîne pour le Marathon de Barcelone (10 Mars 2019) et je suis dans les semaines de volume assez important (110-120 KM par semaine en 7 ou 8 séances). Je me suis mit en place une petite routine de récupération qui fonctionne bien sur moi. Cette routine pourrait très bien être appliquée à un cycliste ou à un nageur (en modifiant les muscles ciblés).

Suite à ma séance je fais dans l’ordre:

1) Etirements
7-8 minutes d’étirements (15-20 secondes position tenue). J’étire les mollets, les quadriceps et les ischios. Il faut faire attention à l’intensité de l’étirement: assez pour que cela tire mais pas au point d’avoir mal.

Lire la suite

Triathlon Sprint Roquebrune 2018

Très bonnes sensations sur une distance Sprint ! J’ai tout assuré sauf la transition 1, j’ai oublié d’enfiler le casque 🙂 ! 8 ème au scratch

Ironman 70.3 Nice 2018 : Qualifié pour les mondiaux !

41873033_10156203683352639_1652448754004918272_o (1).jpg

Bearman Xtreme Triathlon 2018

Une semaine après m’être qualifié pour les mondiaux 70.3 je m’élance sur le Bearman – un Ironman Extreme dans les Pyrénées. Le départ natation se fait à 6h30, il fait encore nuit. C’est le genre de départ que j’aime bien: tout le monde commence immergé dans l’eau. Il s’agit de faire 3 tours du plan d’eau, en contournant des bouées éclairées. Je nage à mon niveau et sort de l’eau en 53 minutes.

DAV_1526.jpg

Je regarde ma montre et je lis « 3000m » – visiblement la distance réelle était inférieure à la distance indiquée de 3.8 KM. Je me réjouis car n’étant pas un excellent nageur cela signifie que j’ai perdu moins de minutes par rapport au bons nageurs. Je demande « combien sont partis déjà? » et on m’annonce « une dizaine » – bonne nouvelle!
Après une transition rapide je pars pour 180 km de vélo. La particularité de ce triathlon c’est qu’il n’y a pas de ravitaillements – juste des fontaines indiquées tous les 20 km environ. J’aime bien ce principe d’autonomie. Je pars sur ma stratégie de course et remonte sur les 30 premiers KM 8 coureurs – une supportrice au bord de la route m’annonce que je suis 5 ème et 1 er individuel (les 4 devants étant des relayeurs). Je me réjouis et me donne comme objectif de rattraper des relayeurs.

DAV_1766.jpg

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑